Comment aménager un intérieur zen et feng shui ?

Vous avez envie d'un intérieur zen, reposant et où il fait bon vivre ? Le feng shui pourrait peut-être vous aider. Cet art millénaire chinois consiste à transformer votre lieu de vie en une bulle de bien-être propice à a détente. Cela va passer par la décoration mais aussi par l'aménagement de certaines pièces afin de contrer les ondes négatives. Voici toutes les règles à suivre pour se créer un cocon feng shui.
Feng shui : comment aménager un intérieur zen

Par Pierre-Guillaume Ligdamis , 05 mars 2020

Face aux tumultes du quotidien, il est complètement normal d'aspirer à faire de son habitat un espace agréable et harmonieux où règnent sérénité, tranquillité et bien-être. Pour y arriver, il est possible d'opter pour une pratique millénaire qui nous vient de la Chine ancestrale : le feng shui. Le terme signifie en chinois "vent et eau" et avait pour principe d'origine d'aider à bâtir sa maison au meilleur endroit en prenant appui sur les 5 éléments (eau, terre, feu, bois et métal) mais aussi sur le Yin et le Yang.

Aujourd'hui cet art de vivre a gagné le monde occidental et vise plutôt à rééquilibrer les énergies qui circulent chez nous par le biais de la décoration et de l'aménagement des pièces. Il sera donc question de couleurs, d'orientation des meubles, de choix des matières et des formes pour transformer son chez-soi en un véritable havre de paix.

L'objectif principal pour un appartement ou une maison parfaitement aménagée étant de tout faire pour favoriser la circulation de l'énergie vitale aussi appelée Ch'i en Chine ou Qi au Japon.
Mais comment y parvenir ? Voici tous les conseils pour métamorphoser votre intérieur en antre feng shui.

Quelques règles de base

Commençons par quelques recommandations afin d'appliquer au mieux cette pratique ancestrale chez vous.
Il faut déjà prendre en compte que feng shui et encombrement ne s'accordent pas du tout. Le désordre, le bordel, les choses qui s'entassent, qui s'empilent et qui ne sont pas à leur place favoriseraient en effet les mauvaises énergies. Il faudra donc commencer par faire le tri afin de se débarrasser du superflu, de l'électroménager jamais utilisé, des objets, et autres bibelots inutiles. Comme dans un intérieur minimaliste, les rangements auront donc toute leur importance pour ne pas surcharger l'espace.
Ce tri sera suivi d'un grand ménage, car la propreté attire les bonnes choses. C'est aussi un gage de bonne santé. On astique et on dépoussière chaque recoin de la maison comme pour la décharger de ses impuretés.

Qui dit feng shui dit aussi luminosité : à vous de trouver des solutions pour rendre vos pièces les plus lumineuses possibles (luminaires , rideaux moins occultant, miroirs ...). Cela attirera la positivité en plus de vous garantir d'être de meilleure humeur. Évitez également les angles saillants et pointus sur les meubles et les objets. On privilégie donc du mobilier tout en rondeur et on comble les recoins de pièces laissés vides en disposant une belle plante ou un lampadaire par exemple.

Limitez aussi au maximum toutes les sources de rayonnement électro-magnétique et les câbles apparents (box internet, amplificateur wifi, téléphone, ordinateur...) notamment dans des pièces de repos comme la chambre.

Quelles couleurs dans un intérieur feng shui ?

Le choix des couleurs a une importance capitale si l'on se réfère aux principes du feng shui. Elles vont se reposer sur un accordage entre le yin et le yang.

  • Le yin étant la facette créative, stimulante qui se traduira par des teintes pastels ou des tons froids mais doux et apaisants comme le bleu ou le vert. On adopte des couleurs yin dans des pièces reposantes comme la chambre, la salle de bains ...

  • Le yang fait lui référence au dynamisme et à l'énergie, et s'incarne donc par des couleurs vives et solaires : rouge, jaune, orange. Elles s'inviteront aisément dans des pièces plus conviviales comme l'entrée, la cuisine ou le séjour.


Parmi les couleurs de prédilection des intérieurs feng-shui on retrouve : le gris (concentration), le vert (jeunesse et santé), le bleu (sagesse et sérénité), le rose (bonne humeur, relaxation), le violet (spiritualité), le jaune (joie).
Le rouge et le orange sont des couleurs à utiliser avec modération en petites touches. Si la première est associée à l'amour et la passion, elle peut aussi susciter des nervosités. Le orange quant à lui évoque l'amitié, le tonus mais également l'inconstance.

Dans tous les cas, veillez toujours à bien réfléchir à votre choix de couleurs en fonction des différentes pièces : les nuances doivent être en parfaite harmonie et surtout en total équilibre car elles ont de réelles propriétés énergétiques capables d'influer sur l'humeur des habitants.

Le feng shui, pièces par pièces

Suivez le guide pour aménager toutes les pièces de votre intérieur à la manière feng shui.

  • L'entrée : c'est une des pièces les plus importantes dans l'art du feng shui. C'est de là qu'entrent ou ressortent les énergies. La règle d'or est donc qu'elle soit la plus dégagée, lumineuse et épurée possible. On peut y installer une belle plante verte, en faisant attention à couper les feuilles mortes dès qu'elles apparaissent, on peut aussi y accrocher un carillon qui élimine les mauvaises vibrations. On évite d'installer un miroir face à la porte d'entrée pour ne pas faire repartir l'énergie vitale vers l'extérieur avec la réflexion. On évite aussi d'y stocker des vêtements, des chaussures ou du bordel.

  • Le salon / séjour/ salle à manger : il s'agit souvent de la pièce la plus grande et dans laquelle on passe beaucoup de temps pour se détendre. Elle doit donc toujours rester chaleureuse, conviviale. On ne le surcharge pas de meubles : un canapé, une table basse, un meuble télé et une commode devraient suffire.
    Dans l'espace salle à manger : une table ronde et des chaises. On préféré les meubles aux formes arrondies, on place son canapé dos au mur et non à une porte ou une fenêtre. On peut mélanger des couleurs yin et des couleurs yang.
    Côté déco, rien ne sert de multiplier les objets. Gardez que ceux qui vous rappellent un bon souvenir. Pour apporter un peu de vie, on mise sur des coussins, un miroir, un vase, une bougie, ou une fontaine d'intérieur. N'hésitez pas à rajouter des plantes vertes naturelles si possible (elles ont des vertus purificatrices). Le feng shui n'aime pas les plantes artificielles ni les fleurs séchées qui ont perdu en vitalité et qui seraient donc porteuses d'énergies négatives. Pour délimiter les espaces vous pouvez placer un grand tapis sur le sol.

  • La chambre : c'est le lieu dans lequel il convient de favoriser l'énergie yin. Elle doit être reposante, apaisante. Le lit doit être placé loin des portes et des fenêtres et orienté au nord, au nord-ouest ou à l'ouest. Il n'est pas recommandé de ranger des choses sous son lit et celui-ci doit toujours être bien fait quand vous ne dormez pas. Les éléments stimulants sont déconseillés : plantes vertes, télévision... On évite aussi les miroirs qui reflètent le lit, on dit que cela peut favoriser les insomnies, les adultères et les maladies.

  • La salle de bain : elle doit toujours être propre et lumineuse. Vous pouvez y mettre un grand miroir, des plantes pour absorber l'humidité. On privilégie des couleurs douces. La cuvette des toilettes doit toujours être fermée pour ne pas laisser les énergies positives s'échapper.

  • La cuisine : c'est un espace dans lequel il faut multiplier les rangements. Le plan de travail doit être libre. C'est aussi l'endroit où se rencontrent inévitablement deux éléments incompatibles : le feu et l'eau. Le frigo, le four et l'évier ne doivent donc pas se toucher et être alignés, veillez donc à bien les séparer. Les couteaux et les éléments pointus doivent être rangés à l'abri des regards dans un range couverts glissé dans un tiroir.


Vous savez tout ! À vous un lieu de vie sain, zen et rempli de bonnes énergies pour encore plus de moments cocoonings.